« Récolte de mots »

Voici un autre exemple d’utilisation de la carte pour réunir et organiser le vocabulaire dans le but de le réutiliser par la suite.
Il s’agit d’un travail réalisé en trois temps à partir de l’article « La femme qui ne connaît (presque) pas la peur » paru dans Le Monde.

1-Réunir le vocabulaire du groupe sur le sujet en prenant les mots en notes au tableau sous forme de carte.

2-Après lecture du texte et après avoir posé les questions de compréhension, on complète la carte avec le lexique du texte.

3-La carte est ensuite retravaillée sur logiciel et sert de synthèse que les élèves pourront continuer à alimenter au fur et à mesure.

cartepeurPEUR

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :